Conciergerie de mobilité MobiQuercy

Pôle d’Equilibre Territorial et Rural Midi-Quercy

Enjeux :
La réduction du chômage sur le territoire et le maintien d’une attractivité territoriale durable.

Démarches : PCAET, TEPCV, TEPOS, SCOT, France Mobilité, CTE, Label Eco-Mobilité de l’ADEME.

Objectifs :
Réduire fortement l’autosolisme et renforcer le développement des mobilités alternatives ; développer du lien social par la création d’un lieu central de services aux citoyens.


En bref...

- Description de l’action :
L’action consiste à offrir un lieu « conciergerie de mobilité rurale » co-construit à l’aide d’une démarche participative. Ce lieu vise à organiser la mobilité des personnes, des biens et des services tout en s’appuyant sur le tissu économique local.
La conciergerie de mobilité rurale sera en capacité d’expérimenter de nombreux services, au fil de l’eau, tout en limitant le coût pour l’usager final en les mutualisant avec d’autres besoins (services aux personnes, livraison...). Elle sera également un lieu ressource sur les questions de mobilité sur le territoire et un relais d’information sur l’offre de transport existante et innovante.
Ce lieu physique permettra d’accompagner les personnes ayant besoin de petits services de proximité et de se déplacer : aide à la personne pour les inscriptions ; informations, conseils ; ateliers réparation ; cafés réparation, point relai etc….
Le but est de proposer un conseil ciblé et un accompagnement auprès du public qui aurait peu d’informations sur l’offre de mobilité du territoire :
• en favorisant la gestion et la valorisation des dispositifs déjà mis en place par le PETR : Autostop organisé, plateforme de mobilité PARTAJ, prêt de vélos électriques,
• ou en développant de nouveaux outils (autopartage par exemple).

Un partenariat est envisagé avec de nombreux acteurs locaux de la mobilité : associations Rezo Pouce, Montauban service etc. - nationaux : La poste, Roulezmalin - ou encore avec des développeurs d’applications, par ex : Appli-coli - pour répondre aux problèmes des derniers kilomètres de livraison, et mettre en lien direct les producteurs et consommateurs locaux.

- Les étapes :

- Etape 1 : Réalisation du marché public et sélection des bureaux d’études – 3 BE sélectionnés un premier chargé de l’étude sur le développement de la conciergerie ; un autre pour fournir des études sur la mobilité ; un dernier : analyse sur le contexte territorial et l’économie locale -
• 5 mois (mai – septembre 2019)

- Etape 2  : Etudes
• Organisation d’un groupe de travail pour présenter la tendance du territoire en matière de mobilité et recueillir les avis et besoin des acteurs.
• Interviews des acteurs clefs
• Organisation de groupe de travail sur la gouvernance et sur la stratégie ;
• Organisation d’un groupe de travail sur le modèle de la centrale et les services qu’elle rendra ;
• Définition du lieu d’accueil de la centrale-conciergerie ;
• Benchmarking - visites dans d’autres territoires, voyage d’études –
• Mise en place des groupes de qualification mutuelle : ces groupes réunissent des techniciens, entrepreneurs, habitants et élus. La méthode consiste à considérer les uns et les autres comme disposant de savoirs propres sur les problématiques de mobilités sur le territoire les rendant en mesure de produire ensemble un diagnostic et des propositions.
• Choix d’un modèle parmi les 3 scenarios étudiés
• 1 an (septembre 2019 – août 2020).

- Étape 3 : Etudes actions
• Définition des partenariats
• Expérimentation du modèle de conciergerie défini lors de l’étude
• Suivi de l’expérimentation, et formalisation pour communiquer auprès des partenaires et territoires, sur les retours d’expériences.
• Réalisation de la communication sur ce projet auprès du public.
• Déploiement d’initiatives écoresponsables.
• Déploiement de l’offre de services de mobilité.
•16 mois (août 2020 à octobre 2022).

En détail...

-  Les leviers :
Tissu associatif local très actif
Moyen d’activation : Mobilisation de ce tissu associatif pour la mise en réseau et l’animation à l’aide de partenariats issus du territoire ou proche.

-  Les freins :
Les changements de comportement
Moyen de contournement : commander les études d’un bureau d’études.

L’isolement
Moyen de contournement : commander les études d’un bureau d’études.

-  Inspiration : Projet TeMIX du Pays de Redon en Bretagne.

Acteurs parties prenantes :

-  Acteurs : PETR Midi-Quercy ; CPIE Quercy Garonne ; citoyens ; associations, bureaux d’études ; ADEME ; Union Européenne.

-  Compétences Techniques :
Bureau d’études pour les études de faisabilité.

-  Compétences Financières :
ADEME (AAP France Mobilité) pour les études et l’animation (chargé de mission).
LEADER (Europe, projet innovant) pour les études et le fonctionnement (financement poste).

-  Compétences Sociales :
Groupe citoyen : travail participatif - à construire -

-  Compétences Pédagogiques :
PETR, CPIE Quercy Garonne pour assurer la sensibilisation à l’environnement, autres associations locales

Bilan

-  Les bonnes pratiques  :
L’existence d’un lieu de proximité qui centralise les services aux habitants (conciergerie)
Organiser le déploiement d’une offre de mobilité et de multiservices à travers un même lieu (mutualisation)

-  Les écueils :
Non renseigné

-  Les perspectives :
Lancement de l’expérimentation.

Moyens

-  Moyens alloués pour le montage du projet :
0,5 équivalent temps plein mobilisé jusqu’à fin 2019 puis 1 ETP jusqu’en 2022.
Appel à manifestation d’intérêt « French Mobility » TenMod (ADEME)
Subventions européennes dans le cadre du programme LEADER.

-  Moyens alloués pour la mise en œuvre annuelle :
Appel à manifestation d’intérêt « French Mobility » TenMod (ADEME)
Subvention européennes dans le cadre du programme LEADER
1 ETP pendant 2 ans, à partir de 2020.

-  Moyens alloués pour la suite ? :
☒ Oui ☐ Non
Lesquels ?
Passage progressif de 0.15 ETP mobilisé à 1 ETP.