Renov ‘Occitanie : une ambition forte en Occitanie pour la transition énergétique du secteur bâtiments

Performance énergétique du secteur Bâtiment en Occitanie : une ambition forte À la une

Performance énergétique du secteur Bâtiment en Occitanie : une ambition forte
Temps de lecture estimé : 5 mn

La Région Occitanie s’est engagée à devenir, en 2050, une “Région à Energie Positive” assurant ainsi une couverture à 100% de ses consommations énergétiques finales par les énergies renouvelables. Pour tenir cet engagement, deux leviers ont été identifiés à savoir : multiplier par trois la production d’énergies renouvelables et diviser par deux les consommations énergétiques finales par rapport à 2015.
Le secteur du bâtiment – habitations et tertiaire – représentait en 2018 l’un des plus énergivores qui concentrait près de la moitié (46 %) des consommations énergétiques finales régionales. Assurer la transition énergétique du secteur du bâtiment représente un enjeu clé et prioritaire pour mener à bien le scénario régional de transition énergétique. Des mesures concrètes, tant au niveau de la construction que de la rénovation, sont nécessaires pour coordonner l’efficacité et la sobriété énergétique des bâtiments

 

Entreprendre la rénovation énergétique du parc de logements existants en Occitanie.

La Région Occitanie mise sur la rénovation énergétique des logements existants pour réaliser la transition énergétique de ce secteur. Elle prévoit, dans le cadre de sa stratégie Région à Énergie Positive, d’atteindre un rythme de 52 000 logements rénovés par an jusqu’en 2030 puis 75 000 par an de 2030 à 2050.

 

La Région Occitanie propose deux dispositifs pour tenir ce rythme ambitieux :

• Un dispositif d’écochèque logement

Il s’adresse aux particuliers - propriétaires occupants ou bailleurs d’un logement - situés dans la région, qui réalisent des travaux visant une économie d’énergie d’au moins 25%. Son montant varie entre 1000 € et 1500 € selon la situation du ménage et les travaux engagés.

 

Le Service Public Renov’Occitanie

La loi TECV de 2015 confie à la Région, cheffe de file de la transition énergétique, l’organisation et le pilotage du service public de performance énergétique de l’habitat (SPPEH) sur son territoire. Le SPPEH assure “ l’accompagnement des consommateurs souhaitant diminuer leur consommation énergétique. Il assiste les propriétaires et les locataires dans la réalisation des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur logement et leur fournit des informations et des conseils personnalisés.”

L’année 2020 marque le lancement du Service Public régional pour la rénovation énergétique des logements : Rénov’Occitanie. L’objectif de Rénov’Occitanie est d ’assurer une couverture territoriale complète et homogène à travers un réseau de guichets uniques. Ces derniers proposent aux particuliers, un accompagnement complet, clair et cohérent pour la rénovation énergétique. Ils sont complétés par un dispositif de tiers financement, assuré par l’Agence Régionale Energie Climat, sur la base d’une délégation de service public pour le compte de la Région Occitanie.
L’AREC accompagne également la Région Occitanie dans le déploiement de Rénov’Occitanie par la structuration d’un réseau de prestataires pour les opérations de rénovation énergétique.

 

RenovOccitanie

 

Rechercher la massification de l’efficacité et de la sobriété énergétique des bâtiments répond également aux enjeux nationaux et régionaux de lutte contre la précarité énergétique et d’amélioration de la qualité de vie des ménages. Les actions de rénovation qui réduisent les déperditions des bâtiments participent à la réduction des factures énergétiques, revalorisant ainsi leur pouvoir d’achat. Les rénovations, entre autres, des systèmes d’isolations, de chauffage ou d’aération, prennent part à l’assainissement des intérieurs, et contribuent à l’amélioration de la qualité de vie de la population.

 

Renforcer et accélérer la dynamique et l’accompagnement à la rénovation énergétique en Occitanie

En Occitanie, il existe trois observatoires régionaux pour caractériser les dynamiques quantitatives et qualitatives en matière de rénovation énergétique.

  1. L’Observatoire Régional de l’Energie en Occitanie– OREO
  2. L’Observatoire des Coûts de la Rénovation ->https://onpe.org/donnees_territoriales_autres_travaux/publications_de_lobservatoire_de_la_renovation_energetique_en]- OCRE
  3. La Cellule Régionale de la Construction- CERC Occitanie.

Malgré les nombreuses actions de rénovation engagées depuis une vingtaine d’années en Région Occitanie, les études 2019 de la Cellule Régionale de la Construction témoignent d’un nombre encore important de logements énergivores – étiquettes DPE D, E, F ou G – au niveau régional.

 

JPEG - 107.1 ko
part des logements énergivores dans les EPCI d’Occitanie
CERC Occitanie / Observatoire DPE - ADEME

 

Les travaux 2019 de l’OCRE constatent en effet que sur les 1250 rénovations analysées depuis 2014 “moins de 5% des rénovations financées amènent les logements en classes A ou B après travaux”. Les conclusions 2019 de l’OREO font, elles, état de consommations énergétiques finales toujours en hausse pour les secteurs résidentiel et tertiaire en Occitanie : + 3,7 % depuis 2015 ; + 5,9% depuis 2005. Les secteurs résidentiels et tertiaires représentaient à eux deux 46% des consommations énergétiques finales régionales en 2017.

La mobilisation des acteurs locaux s’avère alors nécessaire pour accélérer le nombre mais surtout la qualité des rénovations.

 

Veiller à la construction de bâtiments durables en Occitanie
Le lancement en décembre 2019 du Plan Bâtiment Durable Occitanie – PBD’O - est une autre initiative régionale au profit de la transition énergétique du secteur Bâtiment, attendue par la trajectoire Région à Energie Positive.

Le Plan Bâtiment Durable souhaite proposer un espace d’échanges entre les acteurs publics et socio-professionnels du secteur du bâtiment. Il s’adresse aux bailleurs, maîtres d’œuvres, maîtres d’ouvrages, aux artisans ou encore aux professionnels de l’immobilier. Cette démarche met en avant l’importance d’une approche transversale et pluri-acteurs pour la coordination de la transition énergétique du secteur. Il vise également à la mise en valeur des démarches d’efficacité énergétique des bâtiments en cours et à venir sur le territoire régional.

Le PBD’O s’organise autour de 4 axes :
• Axe 1 : Mettre en cohérence les actions publiques en matière de construction, rénovation et exploitation ;
• Axe 2 : Développer une ingénierie technique et financière pour les entreprises et les collectivités territoriales ;
• Axe 3 : Accompagner la montée en compétences des filières professionnelles et reconnaître les qualifications ;
• Axe 4 : Soutenir l’innovation et l’expérimentation en matière de construction et rénovation durables.

JPEG - 104.9 ko
Les 4 axes du Plan Bâtiment Durable Occitanie

 

L’ensemble des acteurs que ce Plan regroupe sont sollicités pour réfléchir à l’organisation de la filière construction afin de la rendre compatible avec les défis climatiques actuels et à venir. Les réflexions concernent également la participation croissante des usagers dans les démarches de construction.

 

JPEG - 284.8 ko
Le choix de matériaux biosourcés pour le CREPS de Toulouse, Haute Garonne
Photo Dominique Viet