Service Local d’Intervention pour la Maîtrise de l’Energie / SLIME

Ville de Montpellier / CCAS

Enjeu

La réduction de la précarité énergétique, des consommations d’énergie et d’eau, et l’amélioration du confort thermique dans les logements.

Démarches

Autre démarche volontaire

Objectifs

Le dispositif SLIME vise à massifier le repérage, l’orientation et l’accompagnement des ménages en situation de précarité énergétique pour leur apporter des réponses adaptées à leur situation (revenus très modestes, factures élevées d’eau et d’énergie, inconfort thermique, restriction ou renoncement au chauffage, problèmes de santé en lien avec le logement). Il s’appuie sur le pouvoir d’agir des ménages en leur permettant de devenir acteurs de leur consommation et de leur facture énergétique.


En bref…

Description de l’action
L’action du CCAS vise à repérer les ménages en difficulté via un réseau de donneurs d’alerte mobilisés et formés. Les méthodes de repérage visent notamment à identifier les ménages encore mal ciblés par les dispositifs classiques de l’action sociale ou de l’amélioration de l’habitat.

Les étapes
1/Repérage des ménages en situation de précarité énergétique grâce au réseau des donneurs d’alerte.
2/Intervention à domicile et réalisation d’un diagnostic socio-technique sur les 3 domaines que sont l’habitat, les équipements et les comportements.
3/Apport de solutions adaptées : équipements économes, conseils en sobriété énergétique, orientation vers les dispositifs adaptés (Accompagnement Social Lié au Logement/ASLL, les Compagnons Bâtisseurs).

Le dispositif vise à articuler les réponses sociales, juridiques et techniques les plus appropriées par une synergie entre les opérateurs institutionnels locaux et des intervenants spécialisés.

Le dispositif SLIME / CCAS de Montpellier
par [AREC OCCITANIE->https://vimeo.com/arecoccitanie]
https://vimeo.com/780996530

Télécharger le dépliant du dispositif

En détail…

Les leviers :

  • La mobilisation et la coordination d’une diversité d’acteurs et de dispositifs existants sur le territoire en vue de développer une culture commune autour de la précarité énergétique.
  • La mobilisation et l’animation d’un réseau de donneurs d’alerte (travailleurs sociaux, fournisseurs d’énergie, professionnels du secteur médical, associations caritatives, etc.).
  • Le dispositif SLIME allie transition énergétique et justice sociale. Il est vecteur du pouvoir d’agir pour les ménages.

Les freins :
Le dispositif SLIME a permis de surmonter des difficultés inhérentes à certains ménages (non recours aux droits, endettement, enjeu sanitaire) par :

  • une meilleure implication des ménages qui deviennent acteurs dans leur habitat,
  • la réduction de leur facture énergétique,
  • une (ré)appropriation de leur logement.

Acteurs parties prenantes

Acteurs :
Le CLER, des institutionnels (la CAF, le SCHS, l’ALEC, les opérateurs de l’habitats urbains), des intervenants associatifs spécialisés, des professionnels...

Compétences Techniques :
Les chargés de visite du SLIME ont une formation socio-technique. GEFOSAT leur apporte si nécessaire un appui technique complémentaire.

Compétences Financières :
Le SLIME est financé à 70% par le dispositif des CEE, et à 30% par le CCAS de Montpellier.

Compétences Sociales :
Les chargés de visite du SLIME sont tous des travailleurs sociaux.

Compétences Juridiques :
Les chargés de visite du SLIME font appel à des structures spécialisées afin d’avoir un appui juridique pour conseiller et accompagner les ménages.

Bilan

Les bonnes pratiques :

  • dispositif qui s’est développé et renforcé au cours des années avec un maillage du territoire de plus en plus grand.
  • travail collaboratif / relation partenariale en essor constant : l’interconnaissance et la collaboration avec le réseau associatif et institutionnel favorise les solutions au plus près des besoins du ménage.
  • repérage de l’action par la plupart des acteurs locaux.
  • utilité de la démarche dans l’accompagnement global des ménages/mise en œuvre de solutions concrètes
  • format d’intervention au domicile des personnes = meilleure compréhension de la situation des familles, au plus près de leur quotidien, relation plus équilibrée favorisant le pouvoir d’agir.

Les écueils :

  • nécessité d’une animation permanente du réseau de donneurs d’alerte pour la mobilisation/fidélisation pérenne des donneurs d’alerte
  • fluctuation du nombre de ménages orientés vers le service : demandes plus abondantes en plein cœur des périodes froides

Perspectives :

  • développer sur les communes avoisinantes de la Métropole un outil identique d’intervention
  • développer une dynamique collaborative entre les SLIME voisins pour améliorer nos interventions, les rendre plus innovantes
  • continuer à communiquer pour un afflux continu des demandes d’intervention
  • développer la collaboration et le travail en réseau pour apporter des réponses encore mieux coordonnées et pertinentes aux ménages accompagnés
  • poursuivre la démarche et augmenter le nombre de ménages accompagnés

Moyens

Moyens alloués pour la mise en œuvre annuelle :
Dispositif CEE porté par le CLER

Collectivité Ville de Montpellier / CCAS
Type de Collectivité Commune
125 PLACE THERMIDOR
34060
MONTPELLIER
Nombre de communes : 1
Nombre d’habitants : 288 600
Densité population : 5 196 hab/km2
Nombre d’agents : 800 agents au CCAS