Développement des EnR : facteurs de réussite pour une collectivité

L’animation d’une culture de la transition énergétique dans ses services et sur son territoire

Production locale d’énergie renouvelable Comment développer la production locale d’énergies renouvelables sur mon territoire ?

Temps de lecture estimé : 4 mn

En Occitanie, le développement d’installations d’énergies renouvelables, toutes filières confondues, se poursuit. Certaines sont aujourd’hui en phase d’exploitation depuis plusieurs décennies. Cette dynamique est le fruit de l’engagement de territoires dans un projet de transition énergétique intégrant des objectifs de développement de production locale d’ENR. Leurs retours d’expériences permettent de préciser des premiers facteurs de réussite pour leur développement et poser des bonnes pratiques en termes de développement territorial.

 

La réussite d’un projet ENR dépend de son portage par les élus politiques locaux et de son appropriation auprès des acteurs territoriaux. Un projet techniquement, juridiquement et économiquement bien monté peut ne pas aboutir si le territoire n’est pas prêt à se l’approprier. Le rôle de la collectivité est de veiller à la compréhension des enjeux de transition énergétiques sur son territoire. Pour cela, elle doit animer une culture de la transition énergétique auprès :
• des citoyens
• des acteurs économiques
• des associations
• des élus de la collectivité et du territoire.
Cette animation est un travail de fond et a débuté souvent à travers les démarches de types Agenda 21, PCET, PCAET. Les territoires ayant réussi à maintenir cette animation et ces engagements sont aujourd’hui les territoires qui réalisent !

 

La mise en place d’un langage commun autour des enjeux énergétiques du territoire.

Il existe une variété d’acteurs et de domaines d’activités sur un territoire. La collectivité doit être vigilante vis-à-vis des différents états de connaissance de chacun de ces acteurs sur les enjeux énergétiques territoriaux. Partager un langage commun autour des enjeux et solutions énergétiques du territoire est un facteur de réussite pour déployer des projets d’ENR.

Le développement d’une culture de la transition énergétique débute avant tout au sein des services de la collectivité pour faciliter le portage politique de cet engagement énergétique, économique et social territorial. L’inscription des projets d’EnR dans un projet plus global de territoire, économique, social, environnemental favoriser l’appropriation du projet-réalisation par l’ensemble des acteurs.

Pour assurer une compréhension commune, la collectivité doit présenter sa cohésion interne dans la conduite de la transition énergétique. Pour cela, elle doit produire des contenus d’informations clairs et adaptés aux publics rencontrés. Ces contenus aident à présenter et sensibiliser les citoyens et acteurs du territoire sur les enjeux énergétiques et les solutions envisagées. La collectivité peut également organiser des permanences ou des temps de rencontres afin de préciser ces enjeux et solutions pour le territoire.

 

Le choix de méthodes d’animation et d’échanges adaptés aux publics approchés.

La réussite de ces temps de sensibilisation et animation dépend de la qualité de la méthode employée. Souvent sous-estimés, les moyens alloués pour l’animation sont déterminants pour l’avenir de la coopération. Notamment lorsqu’il s’agit de regrouper autour d’une même table, des opinions divergentes ou des niveaux de connaissances pluriels autour des énergies renouvelables. Le technicien peut aussi participer à des formations ou faire appel à des compétences extérieures pour assurer au mieux l’organisation de ces animations.

 

Le déploiement d’une formation conjointe pour les élus et citoyens territoriaux.

L’expérience d’Ouest Aveyron Communauté illustre l’importance des temps d’informations et de formations pour réussir le déploiement d’un projet ENR. La communauté a proposé aux élus et citoyens une formation autour des projets ENR citoyen. Cette montée en compétences et ces gains d’autonomie ont aboutis à la constitution d’un groupe de réflexion autour des projets ENR structurants pour le territoire. Un évènement de sensibilisation à l’environnement mobilisé pour communiquer autour du projet d’ENR citoyenne a permis de récupérer les contacts de citoyens motivés pour participer au montage de projets futurs.

 

La mise en place d’ateliers ludiques pour aborder les enjeux énergétiques du territoire.

Pour le Pays Albigeois Bastide, la réussite de sa campagne de sensibilisation autour de l’élaboration de son PCAET est en partie dû à l’utilisation de l’outil Destination TEPOS. Au cours de différents temps de rencontres, c’est par un jeu de carte ludique que le Pôle d’Équilibre territorial a initié des échanges et discussions avec les habitant.e.s.

 

L’approche paysage comme porte d’entrée sur un projet de transition énergétique territoriale.

Le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises déploie actuellement des groupes de travail autour de la notion de paysage dans les différents projets d’aménagements. Ces groupes de travail réunissent différents acteurs pour appréhender la question du déploiement de projets ENR :
• des citoyens
• des représentants de services publics
• des membres de réseaux d’agriculteurs
• des représentants d’un Parc Naturel Régional
• des membres d’associations citoyennes et environnementales ;
• des acteurs régionaux, départements et communaux ;
• des acteurs économiques locaux
Ces rencontres échelonnées tout au long de l’année permettent d’aborder les éventuels points de tension concernant la préservation paysagère face aux objectifs de production en énergies renouvelables. Ces groupes de travail pluri-acteurs permettent de définir des solutions conciliant au mieux les différents arguments.

image d’illustration : © arec Occitanie